Situation


Le gîte d’étape et de séjour est situé à Chalencon, ancienne et importante baronnie au passé très riche.

008

Vous pouvez y découvrir de beaux vestiges, témoins de l’importance lointaine du bourg.

A 40 km à l’Ouest de la Vallée du Rhône, à une dizaine de km de Vernoux, dominant de plus de 300m la rivière Eyrieux, le Village de Chalencon se perche sur le rebord méridional du plateau Vernousain, à 650m d’altitude.

A votre disposition au village : poste, médecin, commerces principaux, produits artisanaux.

Animations diverses : expositions diverses,
concerts, fêtes villageoises.

Plus d’informations sur le Site internet de Chalencon 

place

Histoire du village


La commune de Chalencon où se situe votre gîte à un riche passé. Lorsque au détour d’un virage, vous découvrez Chalencon, vous êtes subjugués par la beauté du site. Les maisons brun clair, accrochées au flanc de la montagne conique qui lui aurait donné son nom, d’origine celte, signifiait un « ensemble de pierres en forme de cône ».

IMG_2637
Cette vue d’ensemble, permet d’évoquer le premier site fortifié connu, au-dessus du village:
oppidum celte d’abord, camp romain ensuite, puis un fort, quand, au IXe siècle lorsque Charlemagne y installa un Viguier.

La cité fut ensuite, du Xe au XVIIe siècle, le siège de la baronnie de Chalencon, l’une des douze baronnies du Vivarais, dont la baronne la plus connue, Diane de Poitiers, favorite du roi Henri II, obtint de ce dernier, en 1551, l’établissement de quatre foires par an et d’un marché hebdomadaire.

À la fin de cette période, la région fut gravement touchée par les guerres de Religion. Ses murailles ruinées courent aujourd’hui au-dessus du village.

A la période de la révolution, Chalencon connaît son maximum de population avec 1500 habitants. Ils se répartissent entre paysans qui pratiquent une exploitation intensive des cultures en terrasses, artisans tanneurs de peau, exploitant de la carrière de granit, boutiquiers et commerçants.
DSC_0176_bisVous souhaitez en connaître plus … Car l’histoire de Chalencon est ancienne, et le village a su conserver les traces d’un passé !
Ses anciennes fortifications gallo-romaines, sa porte de Besse datée du XI e siècle… Mais aussi sa tour de la Potence et ses mesures à grains du XV e siècle, ou sa Chaire du désert nichée dans le temple protestant du village et plein d’autres surprises …
Alors n’hésitez pas à réserver la visite guidée du village …
VISITE GUIDÉE DU VILLAGE – saison 2016

Histoire du gîte

Un peu d’histoire … Sur notre Etablissement
Du XVIème siècle à aujourd’hui

Tout a commencé au XVIème certainement ou avant peut-être ! Une chose est sûre,notre bâtisse de caractère a traversé les siècles … En témoignent quelques vestiges :

Le plafond à la française dans la salle à manger, la cheminée datant de plusieurs siècles, la fenêtre à meneau sur la façade sud …

Nous ne pouvons être plus précis, aucun écrit ne subsiste …
Ce que nous savons c’est que Monsieur Jean Jacques ESCLOZAR – DUPARQUET, magistrat, décédé le 20 juin 1824 à 78 ans a été propriétaire de cette bâtisse,et que l’abbé Jean-François Régis DE GLO DE BESSE, vicaire général du diocèse de Viviers, a occupé ce lieu jusqu’au 25 janvier 1826.

En 1885, une congrégation religieuse s’installe. Puis plus proche de nous, en 1942, la congrégation des sœurs de Saint Joseph crée un centre ménager rural avec un pensionnat pour jeunes filles.
L’Association « Les Blés d’Or » (constitué au début des années 1970) crée à partir de 1976 un centre de formation agricole initiale et continue.

La métamorphose de l’établissement commence à voir le jour avec l’achat de maisons mitoyennes … Et en 1985, l’établissement assure un accueil touristique dont la gestion relève toujours de cette association.
En avril 2003, cet Établissement est légué à la commune de Chalencon qui entreprend plusieurs tranches de travaux :

Une première tranche :

Avec la charpente/toiture remises à neuf, Aile ouest entièrement repris : remplacement d’un dortoir à 12 lits avec la création de 4 chambres avec sanitaires,installation d’un système centrale pour l’incendie, …

Une deuxième tranche :

Avec la création d’un ascenseur desservant nos 6 niveaux, mise en conformité pour l’accueil de personnes à mobilité réduite (chambres, …) …

Enfin, une troisième tranche de travaux dans l’hiver 2012/2013 :

Avec la création d’un espace d’attente sécurisé au niveau 4 pour les personnes à mobilité réduite,les parquets des salles à manger …

Tout n’est pas terminé, des projets de travaux voient le jour, au niveau de la cuisine …
Attendons quelques subventions ….
Dans tous les cas, bienvenue dans notre Établissement !!!